Archives des mot-clefs : groupe SOS

Un Alumni à la tête des RH du groupe SOS

12 juil

Jérôme Bouron (D 03) vient d’être nommé Directeur des Ressources Humaines Groupe du Groupe SOS.

Né en 1978, diplômé de Sciences Po en 2003, Jérôme Bouron a un parcours professionnel diversifié, avec une dimension entrepreneuriale affirmée. Après la camaraderie des Éditions Sillage fondées par Jacques Goursaud (D 2003) à Paris, il a dirigé depuis Bruxelles les Éditions P.I.E. ‑ Peter Lang, contribuant à refonder la stratégie, notamment autour de l’édition numérique et à la demande. A partir de 2007, il a créé, structuré et développé le comité central de l’unité économique et sociale (CCUES, qui regroupe les instances représentatives du personnel) de FT-Orange et ses différentes activités. Poursuivant son engagement au sein de l’Économie Sociale et Solidaire, il rejoint donc le Groupe SOS pour y développer sa politique RH.

«Pour le Groupe SOS, qui énonce clairement comme une de ses principales richesses les salarié-e-s et leurs pratiques, la démarche d’une politique RH ambitieuse, assise sur la diversité, l’égalité, la qualité de vie au travail, notamment, est à la fois impérieuse, et naturelle, explique Jérôme Bouron: elle fait ainsi écho aux logiques d’innovation sociale du Groupe, à ses valeurs et ce qui le constitue, et à ses pratiques d’excellence et de bientraitance à l’égard des bénéficiaires. Cette politique RH est donc un enjeu stratégique et un challenge, elle qui doit soutenir le développement et l’évolution rapides du Groupe SOS, dans plusieurs secteurs d’activités ; qui doit attirer les talents prêts à s’engager dans l’ESS et l’entrepreneuriat social ; qui doit inventer et déployer les démarches, innovantes autant que possible, qui permettent que la performance sociale soit la cause et la conséquence de l’efficacité économique mise au service de l’intérêt général.»

Avec ses 10 000 salariés et ses 300 établissements, le GROUPE SOS est une des premières entreprises sociales européennes. Depuis près de 30 ans, Il met l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Il répond ainsi aux enjeux de société de notre époque en développant des solutions innovantes dans ses 5 cœurs de métier : JEUNESSE, EMPLOI, SOLIDARITES, SANTE, SENIORS. Chaque année, les actions du Groupe SOS ont un impact sur plus de 1 million de personnes. 

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print

Impact² : le financement des entreprises sociales à l’honneur [terminé]

28 avr

impact²Mettre la finance solidaire à l’honneur, telle était l’ambition du «Davos  de l’entrepreneuriat social» organisé à Paris, le 3 avril dernier. Les 800 participants issus de quarante pays différents sont venus découvrir le grand potentiel de ce marché estimé à plus de 100 milliards de $.

Des invités prestigieux comme Aart Jan De Geus, Président de la Fondation Bertelsmann, Nick O’Donohoe, Directeur général de Big Society Capital et Jacky Lintignat, Directeur général de KPMG, ont rappelé la nécessité d’encourager les investissements dans des entreprises à fort impact social. Les décideurs politiques ont également montré leur volonté de faire bouger les lignes. Anne Hidalgo, Benoît Hamon, ou encore Michel Barnier ont rappelé l’ambition des pouvoirs publics dans ce domaine.

Enfin, des entrepreneurs sociaux venus des quatre coins du monde ont présenté leurs parcours et leurs modèles économiques. Cette vision alternative à la finance classique est également de plus en plus plébiscitée par les Français. Selon les résultats de l’enquête OpinionWay/Le Comptoir de l’Innovation dévoilés au cours de la soirée, ils sont 75% à être convaincus de la compatibilité entre la performance sociale d’une entreprise et son objectif de rentabilité. L’entrepreneuriat social pourrait ainsi devenir le fer de lance d’une finance plus proche de l’économie réelle et plus solidaire.

Nicolas Hazard, vice-président du groupe SOS

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print