Archive | A la une Fil RSS de la catégorie

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, Traiteurs de France et Eqosphere sont partenaires

16 oct

Traiteurs de France et Eqosphere ont lancé le 16 octobre un partenariat pour généraliser et encadrer la redistribution des denrées alimentaires non consommées dans les réceptions à des associations nationales et locales qui viennent en aide aux personnes en difficulté.

L’activité de traiteur-organisateur de réceptions engendre souvent un différentiel entre les quantités commandées par un client et celles finalement consommées lors de la réception. Il arrive même que certains événements soient annulés au dernier moment. Fort de ce constat, et engagé depuis de nombreuses années dans une démarche RSE, Traiteurs de France, le seul réseau national des traiteurs organisateurs de réceptions, a souhaité s’investir dans une réflexion globale sur la revalorisation de ses surplus alimentaires et, ainsi, participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire en orientant ces derniers vers un public défavorisé.

Eqosphere a proposé à Traiteurs de France de mettre en place et de gérer un dispositif complet pour concrétiser ce projet : il inclut 

  • une formation conventionnée des équipes,
  • des processus de sélection des produits éligibles à la redistribution et de réduction des facteurs de gaspillage,
  • des règles de tri et de reconditionnement de ces produits
  • et des outils numériques de signalement des surplus pour favoriser la réactivité.

                                                                                                                                                                                                         Eqosphere-logo     Traiteurs de France logo

L’engagement des deux sociétés permet à Traiteurs de France d’optimiser et de développer les activités de revalorisation des surplus alimentaires mais aussi de formaliser et d’amplifier une dimension d’éco-responsabilisation des événements.

Lire la suite

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print

Les incontournables rendez-vous solidaires de la rentrée 2015

22 mai

Apéro du Groupe Economie Sociale et Solidaire

pour découvrir, en avant-première :

Convergences 2015, le LH Forum et le World Forum de Lille

Mercredi 10 juin à partir de 19h

logo Convergences

LH-Forum

World Forum_FR

 Grâce à l’amicale participation de membres du groupe ESS de Sciences Po « aux manettes » de ces événements :

Nelly Manoukian, Directrice de la Communication chez Planet Finance, Fondation et ONG, viendra nous présenter la 4ème édition du LH Forum qui se tiendra au Havre du 16 au 19 septembre 2015. La lutte contre le réchauffement climatique, la ville de demain, la généralisation de l’économie circulaire, la réinvention du système éducatif ou le développement de la finance positive y auront une place de choix.

Carolina Herrera, Responsable Programmation et études Convergences (Groupe ACTED) en charge de la préparation du Forum Mondial Convergences viendra nous présenter l’édition 2015 qui se tiendra les 7, 8 et 9 septembre 2015 à Paris autour de la thématique « Défi climat et développement : co-construire des solutions durables ».

Alain Gisselbrecht, senior consultant manager et président de La Place (Lille Place Stratégie) au service du développement du Grand Lille et de sa région, nous présentera la 9ème édition du Forum Mondial de l’Economie Responsable qui se tiendra à Lille les 20, 21 et 22 octobre 2015.

Nous vous attendons nombreux le 10 juin à 19 h au 26 rue Saint-Guillaume, pour échanger dans une ambiance conviviale pour vous donner une pré-envie de rentrée solidaire avant de nous séparer pour l’été !

Inscrivez-vous ! 

Christine Damiguet
Présidente du Groupe ESS

Tarifs : 5 € étudiants et adhérents / 10€ non adhérents
Renseignements : evenements@sciencespo-alumni.fr ou 01.45.48.34.44

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print

Soutenez New CiTYzens !

15 mai

New CITYzens est une association qui agit pour l’avènement de villes plus durables et solidaires. Elle intervient auprès de jeunes pour qu’ils s’intéressent au quotidien de leur ville et s’engagent à l’améliorer. Considérant que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés sont des challenges à relever, New CITYzens permet à des équipes de reporters de partir dans les grandes villes du monde réaliser des reportages sur des « citadins-citoyens », les New Cityzens, qui apportent des solutions concrètes aux enjeux de leur ville. Les reporters interviennent auprès de jeunes pour leur faire découvrir la diversité des formes de l’engagement citoyen et leur donner envie, à leur tour, d’être des acteurs de changement.

Elodie Mouterde et Zoé Moulin, deux étudiantes en master dans l’Ecole d’Affaires Internationales de Sciences Po (PSIA) forment une des deux équipes de reporters qui partent prochainement avec l’association New CITYzens. Pendant 6 mois, elles parcourront 9 villes des Balkans et d’Amérique du Sud ; elles s’arrêteront d’abord à Sarajevo, Belgrade, Pristina et Tirana de juillet à septembre, puis continueront leur périple à la Paz, Lima, Quito, Bogota et Medellin de septembre à décembre.

Logo New CityZens

 

Lire la suite

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print

Labo de l’ESS : Hugues Sibille succède à Claude Alphandéry

7 déc

La passation de présidence entre Claude Alphandéry et Hugues Sibille s’est tenue le mercredi 26 novembre 2014, lors du Conseil d’administration du Labo de l’ESS. Fondé en 2010, le Labo de l’Economie sociale et solidaire est un think tank qui se définit comme un laboratoire d’idées de l’économie sociale et solidaire, une force de propositions destinée à nourrir le débat citoyen et favoriser la construction de nouvelles politiques. Il est également un « think link » dans sa dimension fédératrice, représentative de la variété des acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Âgé de 92 ans, Claude Alphandéry, président et fondateur du Labo de l’ESS, est l’une des grandes voix de l’économie sociale et solidaire. Résistant à 18 ans, haut fonctionnaire, président de la 1ère banque française spécialisée dans l’habitat social dans les années 60 et 70, il s’est investi dans l’ESS comme Président du Conseil National de l’Insertion par l’Activité Economique (CNIAE) puis en tant que Président de France Active, premier réseau de finance solidaire en France, jusqu’au début des années 2000. Il a lancé le think tank « le Labo de l’ESS » en 2010 et a animé les Etats généraux de l’ESS. Claude Alphandéry est membre du Conseil supérieur de l’économie sociale.

Hugues Sibille, déjà Vice-président du Labo de l’ESS, est également l’une des figures majeures de l’économie sociale et solidaire – et le parrain du groupe ESS des Alumni de Sciences Po. Après avoir conçu et animé le programme Nouveaux Services – Nouveaux emplois (jeunes) au cabinet de Martine Aubry, il devient Délégué interministériel à l’innovation sociale et à l’économie sociale. Il prépare la loi sur les Sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) et la Charte d’engagement avec les associations. Puis il devient Directeur de l’Economie sociale à la Caisse des dépôts de 2001 à 2005, où il crée l’Avise, qu’il préside encore aujourd’hui. Vice-Président du Crédit Coopératif, il a présidé l’Institut de développement de l’économie social (IDES). Il est expert auprès de la Commission européenne et siège en tant que Vice-Président au Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire.

1412_LogoLaboESS

Claude Alphandéry a exprimé « sa joie que Hugues Sibille ait pris ce relais ; ses convictions, ses compétences, son énergie, son implication dans l’ESS, tout au long de sa vie, sont une chance extraordinaire pour le Labo ». Hugues Sibille a dit « son émotion de succéder à Claude Alphandéry, son ami » ; il s’est engagé à poursuivre et pérenniser l’œuvre déjà accomplie. Il a souligné que le contexte actuel de crise et d’attente forte vis-à-vis de l’ESS justifiait plus que jamais l’existence du Labo.

« Faire réussir la loi sur l’ESS »
et ouvrir de nouveaux chantiers

Le Labo de l’ESS s’est donné pour mission de faire connaître et reconnaître l’économie sociale et solidaire, d’être un lieu d’échanges, de réflexions et d’actions pour une économie respectueuse de l’homme et de l’environnement. En quelques années, la réalité, les valeurs et les pratiques de l’économie sociale et solidaire sont entrées dans le paysage économique ; l’adoption de la loi relative à l’ESS les a légitimées en juillet 2014.

Lire la suite

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
  • Print